Les gorges de Kakuetta en Haute Soule

Entaillé dans des calcaires du crétacé supérieur vieux de soixante-dix millions d'années, les canyons de Haute Soule figurent en bonne place parmi les merveilles naturelle du Pays basque.
Les canyons de Sainte-Engrâce depuis Isaarbe
De tous les canyons de Haute Soule, les gorges de Kakuetta à Sainte-Engrâce sont certainement les plus connues des touristes, un parcours aménagés a flancs de falaises, fait découvrir une nature luxuriante.


La profondeur des gorges de Kakuetta varie entre 30 et 350 mètres et par certains endroits, comme "le grand étroit", quelques mètres à peine séparent les deux versants de la faille.

Haute d'une vingtaine de mètre, la cascade de Kakuetta est une résurgence du réseau de la Pierre Saint-Martin.




Dans ce pays de Haute-Soule, seuls les contrebandiers empruntaient autrefois les rudes sentiers escarpés.  Il fallut toute l'audace d'un passionné de spéléologie, Edouard-Alfred Martel, pour oser s'aventurer au début du XXe siècle dans cet entrelacs de roches et de failles. Autrefois, les fermiers descendaient le blé depuis les hautes falaises, jusqu'au moulin à eau installé à l'entrée des Gorges de Kakuetta (ce dernier a été emporté par les crues de 1937), puis ensuite, ils remontaient par le même chemin les lourds sacs de farine.
Les gorges de Kakuetta à Sainte-Engrâce sont ouvertes à la visite depuis 1966.

Commentaires

Articles les plus consultés