Le village de Bidarray

Sur la route de Saint Jean Pied de Port (Donibane Garazi), le village bas navarrais de Bidarray (en basque Bidarrai), est perché sur un plateau qui domine la Nive (Errobi).
Le village de Bidarray

Le village de Bidarray

Le village de Bidarray
Pour Jean-Baptiste Orpustan, le toponyme Bidarrai serait formé du basque bide "chemin" et de arrhan "prunellier, épineux" pour donner "chemins d’épineux".
Le village de Bidarray
Le village de Bidarray
Le village de Bidarray

Le village de Bidarray
Avec en toile de fond les crêtes d'Iparla, la silhouette imposante de l'église romane du XIIe siècle domine le paysage avec ses hauts murs de grès rose et son clocher-mur du XVIIe siècle.
Le village de Bidarray

Le village de Bidarray

Le village de Bidarray

Le village de Bidarray
 Elle appartenait à un prieuré sur la route de Saint Jacques de Compostelle et jouxtait un hôpital dépendant de Roncevaux.
Le village de Bidarray
  L'existence du pont Noblia (ou pont Onddo) est étroitement liée à celle du prieuré de Bidarray et au pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle. Nombre de pèlerins y faisaient halte avant de remonter la vallée du Bastan, affluent de la Nive et rejoindre en Espagne le "camino françés" par le col de Velate.
L'activité liée à la présence du prieuré de Bidarray et de la route d'accès au col rendait nécessaire un franchissement aisé de la Nive. Le pont Noblia fut en conséquence mis en place dès le XIVe siècle, des restaurations furent nécessaire au XVIIe siècle puis en 1822.
La Nive et le pont Noblia

Articles les plus consultés