Le village de Amaiur en Navarre

Amaiur en basque ou Maya ou Maya de Baztán en espagnol est un village situé dans la commune de Baztan dans la Communauté forale de Navarre.

Le village n'est pas doté du statut de concejo mais dispose d'une certaine autonomie et d'un maire délégué (alcalde pedáneo).
Le village d'Amaiur - Maya est au bas du col d'Otsondo a 16 km de Dancharia.



C'est un lieu symbolique pour les Basques. Place de la dernière bataille, entre le 15 et le 22 juillet 1522, qui témoigne de la défaite des 200 derniers Navarrais combattant la conquête castillane, face à 10 000 hommes.

Son nom apparaît déjà au XIIe siècle sous le nom de « Amaiur », comme une des possessions ou territoires nobiliaires du royaume de Navarre. Elle est élevée au rang de "ville" (avec sa mairie et son conseil municipal) en 1665 lorsqu'elle se sépare du Baztan jusqu'à sa réunification en 1969.
Au sommet de la montagne Gaztelu se situait le château d'Amaiur dans lequel se produisirent les dernières résistances des Navarrais contre la conquête Castillane de la Navarre. Sur le site du château subsiste un monolithe en souvenir de ces combats. En juillet 2007, on inaugura dans le hameau, au pied de la colline, le monument de la résistance inconnue, sous l'impulsion de la municipalité de la vallée.
Le 30 juin 1922 fut inauguré le monument situé à l'emplacement du château d'Amaiur en souvenir des Navarrais qui l'avaient défendu. On peut y voir l'inscription suivante en basque et en espagnol:
"Aux hommes qui, au château de Maya, se battirent pour l'indépendance de la Navarre, lumière éternelle 1522."
"1522, Juan de Orbara, abbé d'Urdax, Jaime Vélaz de Medrano, maire du château de Maya, Miguel de Jasso, Seigneur de Xavier. Luis Vélaz de Medrano, Juan de Jasso, Victor de Mauleon, Juan de Aguerre, de Echalar. 1922".
"Navarre reconnaissante aux derniers défenseurs de l'indépendance de la Navarre. 1522-1922."


Les blasons suivants sont situés sur chacune des faces : La ville d'Amaiur, les provinces d'Alava, du Guipuscoa et de Biscaye. Deux autres blasons, plus petits, sont sur deux faces: celui de la Navarre et l'autre formé par les 6 arrondissements que sont : Pampelune, Olite, Estella, Sangüesa, Tudela et Ultrapuertos, gravés sur du marbre blanc d'Almandoz.
Ce monument a été dynamité la nuit du 26 au 27 juillet 1931 par un acte terroriste. Durant ces mois, les municipalités de Navarre étaient en discussion sur le statut d'Estella avec le soutien unanime initial pour la création d'un statut de la Navarre associé à l'Alava, au Guipuscoa et de Biscaye.
Le monument fut reconstruit et ré-inauguré le 10 octobre 1982 par une initiative de la ville avec l'appui des autres provinces et la Communauté autonome du Pays basque. On récupéra les pierres disséminées et le reste a été taillé dans la carrière d'Olite.

Commentaires

Articles les plus consultés