Le village d'Arbonne

Le village de Arbonne
Le toponyme Arbonne apparaît sous les formes Narbona (1186, cartulaire de Bayonne) et Narbone (1349).
La loi du 4 mars 1790, qui détermina un nouveau paysage administratif de la France en créant des départements et des districts, décida de la naissance du département des Basses-Pyrénées en réunissant le Béarn, les terres gasconnes de Bayonne et de Bidache, et les trois provinces basques françaises (la Soule, la Basse-Navarre et le Labourd). Pour ces dernières, trois districts furent créés : Mauléon, Saint-Palais et Ustaritz, qui remplaça le baillage du Labourd.
Par abus de pouvoir des dirigeants locaux, le siège d’Ustaritz fut transféré presque immédiatement à Bayonne. Son Directoire incita un grand nombre de municipalités à adopter de nouveaux noms conformes à l’esprit de la Révolution.
Ainsi Arbonne uni à Arcangues et bassussarry s’appela Constante du 6 pluviose an II (25 janvier 1794) au 25 ventose an III (15 mars 1795).
À proximité de l’église Saint-Laurent d’Arbonne se trouve une ancienne benoîterie datant du XVIe siècle.