Le port de Socoa

Après de multiples péripéties, le petit port de Socoa (le coin) put enfin être aménagé en 1624.

Il se trouvait alors sur le territoire d'Urrugne mais était géré par les trois communes de Ciboure, Saint Jean de Luz et Urrugne.

Pour le protéger, il fallut construire un fort militaire. En 1627, les travaux de construction d'une tour en pierre et d'une chapelle dédiée à Saint-Pierre débutèrent sur un îlot rocheux,

et qui deviendra après le passage de Vauban et de l'ingénieur Ferry le fort de Socoa.