Bayonne Saint-Léon

Bayonne Saint-Léon

Issu de Carentan, en Normandie, et nommé évêque de Rouen par le pape vers l’an 880,  Léon fut ensuite envoyé dans notre région avec ses deux frères, Philippe et Gervais. 
     Il arriva à Bayonne par l’antique chemin de pèlerinage de la côte, depuis Soulac et Le Verdon, qui suivait ensuite l’Adour par Capbreton, Ondres, et Saint-Esprit.
     Il vécut d’abord sur la colline située près de la porte méridionale de la ville, et il réussit aussitôt dans son œuvre d’évangélisation. 
     Devenu évêque de Bayonne, il fut décapité par des pirates normands en 892. Selon la tradition, là où tomba sa tête, une fontaine se mit à couler, la fontaine qui porte son nom. Le martyr aurait alors pris sa tête dans ses mains et aurait fait trois cents pas avant de s’effondrer. C’est là qu’on l’enterra.

     La chapelle qui fut bâtie sur sa tombe, on la démolit au XVIème siècle, et on la rebâtit à Anglet. La fontaine actuelle fut édifiée au XVIIème siècle. 

Articles les plus consultés