Les belles de la Côte

Les maisons labourdines urbaines ou les riches demeures d'armateurs de Saint Jean de Luz et les belles villas néo-basques édifiées à partir de la fin du XIXe siècle, subtilement modelées par l'effet de gamme des gris ponctués des éclats plus vif du rouge, du vert et du blanc s'allient en parfaite osmose avec le décor naturel.




Commentaires

Articles les plus consultés