L'architecture de Biarritz

De 1876 à 1881, près de trois cents demeures se construisent dans un Biarritz cosmopolite et balnéaire : châteaux, hôtels particuliers et superbes résidences, des parcs et des domaines avec leurs allées majestueuses, leurs perspectives et vues sur l’océan.


 Il existe ensuite une improvisation permanente dans la construction de la ville. Le relief accidenté génère des terrains de formes et de dimensions variées. Dans cet étonnant mélange architectural se côtoient le néogothique, le style néo-renaissance ou encore le style Old English.






Dans les années 1920, Biarritz est en plein essor et le tourisme se développe. Une architecture régionaliste émerge, mêlant le confort de belles villas bourgeoises aux spécificités de l’architecture locale qui constitue l’originalité du style néo-basque qui se développe à Biarritz. A la même époque, l’Art Déco fait son apparition : le Casino municipal, l’Hôtel de ville, l’hôtel Plaza et la Maison Basque (avenue Edouard-VII) en sont les témoins. Au détour d’une rue, au bout d’une avenue, on découvre des villas où se mêlent Art Nouveau, Art Déco ou encore néo-régionalisme basque, voire normand. Cette étonnante variété architecturale caractérise l’identité de la ville et fait son charme.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire