La ville de Cambo les Bains

En Labourd la vocation thermale de Cambo est fort ancienne, puisque depuis la fin du Moyen-Age les curistes, parfois célèbres, vinrent prendre les eaux dans la cité.



Il semble que l'origine du nom Cambo ne soit pas basque mais vienne du Gaulois et signifie "courbe de rivière". La présence des eaux minérales peut expliquer que le site ait été connu des Gaulois ou des Gallo-Romains.



La loi du 4 mars 1790, qui détermina un nouveau paysage administratif de la France en créant des départements et des districts, décida de la naissance du département des Basses-Pyrénées en réunissant le Béarn. En Pays basque, trois districts furent créés : Mauléon, Saint-Palais et Ustaritz, qui remplaça le bailliage du Labourd. Par abus de pouvoir des dirigeants locaux, le siège d'Ustaritz fut transféré presque immédiatement à Bayonne. Son Directoire incita un grand nombre de municipalités à adopter de nouveaux noms conformes à l'esprit de la Révolution. Ainsi Cambo s'appela La Montagne.




Deux quartiers anciens présentent des exemples de l’architecture basque de type labourdine : le quartier du Bas-Cambo, et la rue Xerri Karrika ou rue des cochons dont les belles façades de style labourdin ont été récemment restaurées.



Les habitants de Cambo les Bains sont Kanboars.